Nouvelles

Voyage apostolique de Sa Sainteté le pape François au Canada

on juillet 22, 2022

Je vous écris aujourd’hui pour confirmer ma participation à la visite papale imminente au Canada.

Malgré le manque d’informations concrètes ou écrites sur ce qui se passe précisément dans le pays, mon équipe et moi-même avons pu glaner, à partir des informations rendues publiques sur le site Web de la visite papale et des coupures de presse, ce que nous croyons être l’itinéraire du pape.

Comme je l’ai déclaré pour la première fois en novembre dernier, j’ai toujours eu l’intention d’accueillir le pape François, en tant que dirigeante de l’Assemblée des Premières Nations, lorsqu’il arrivera au Canada pour répondre à l’appel à l’action n° 58 de la CVR. J’ai également déclaré publiquement que j’étais prête à entendre les excuses du pape sur nos terres traditionnelles, sous réserve de ce qu’il les prononce sur le site d’une ancienne institution résidentielle. Le 15 juillet, le Chef Randy Ermineskin a gracieusement proposé une visite des sites maskwacis où le pape François prévoit offrir ses excuses. Ma visite comprenait les sites maskwacis des anciennes institutions où des centaines de petits ont perdu la vie.

Par conséquent, je confirme à nouveau ma présence lors de l’accueil officiel à l’aéroport international d’Edmonton, ainsi que lors des excuses attendues à Maskwacis.

J’attends avec impatience l’occasion de prendre la parole à Maskwacis et je le ferai après l’accueil traditionnel sur le territoire. L’objet de mon allocution sera d’accueillir le pape et saluer ses excuses au nom des Premières Nations. Je prévois ensuite quitter l’estrade, m’asseoir parmi le public et laisser la place au Chef régional Gerald Antoine, titulaire du portefeuille des pensionnats et externats indiens au sein de l’Assemblée des Premières Nations, pour qu’il parle davantage du chemin de la guérison.

À des fins de confirmation, le Chef régional Gérald Antoine, le Chef Randy Ermineskin, le Chef George Arcand Jr, et moi-même participerons au programme sur les terres des Maskwacis.

J’ai également été informée que, sur la page Ticketmaster de la visite papale, les détenteurs de billets sont sollicités pour des dons à CONCACAN INC., un organisme qui sert à promouvoir et à coordonner les activités catholiques au Canada et à assurer la promotion de l’église catholique romaine au Canada. Je vous laisse constater à quel point cela est inapproprié. En tant que membres des Premières Nations, nous sommes toutes et tous des survivants de traumatismes intergénérationnels, et nous pleurons collectivement la douleur et la souffrance que les institutions catholiques d’assimilation et de génocide ont engendrées. Il est malvenu de promouvoir les efforts de collecte de fonds de l’Église lors de cette visite de réconciliation, mais il est particulièrement blessant de demander aux survivants des Premières Nations, à qui l’Église doit déjà des réparations, de faire des dons.

Enfin, je souhaiterais que vous nous fassiez parvenir l’ensemble des programmes de tous les sites de visite papale afin que nous puissions les partager avec nos communautés, car leurs membres ont besoin de réponses.

Je reste dans l’attente de votre réponse afin que nous puissions déterminer ensemble nos prochaines étapes sur le chemin de la guérison.

Ninanaskamon,

Cheffe nationale RoseAnne Archibald

c.c. :     Chef régional Gerald Antoine

Chef Randy Ermineskin

Chef George Arcand Jr.

Roy WhiteduckVoyage apostolique de Sa Sainteté le pape François au Canada