Nouvelles

Le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, se félicite du financement accordé pour soutenir la santé mentale des Premières Nations face à la pandémie de COVID-19

on août 25, 2020

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, se réjouit de ce que le gouvernement fédéral s’engage à fournir 82,5 millions de dollars pour soutenir les programmes de santé mentale destinés aux Autochtones, dont 55 millions de dollars particulièrement consacrés aux Premières Nations.

« Il est bon de constater que le gouvernement fédéral et le ministre Miller reconnaissent ce problème et fournissent des ressources supplémentaires pour aider les citoyens et les familles des Premières Nations à faire face à cette pandémie », a déclaré le Chef national Bellegarde à propos de l’annonce du gouvernement. « À l’approche de l’ouverture des écoles, les familles des Premières Nations doivent également disposer des ressources nécessaires pour protéger leurs proches. Les parents doivent pouvoir avoir accès à toutes les options disponibles, que leurs enfants fréquentent des écoles dans les réserves ou à l’extérieur de celles-ci ».

Aujourd’hui, le gouvernement canadien a annoncé l’octroi de 82,5 millions de dollars pour du soutien urgent au mieux-être mental des Autochtones, culturellement sûr et axé sur les communautés. Ce financement permettra d’adapter les aides existantes en matière de santé mentale et de mieux-être aux réalités actuelles de la COVID-19, notamment la transition de certains programmes vers des plateformes virtuelles, tout en permettant un meilleur accès à des services supplémentaires. Ce soutien financier aidera également les partenaires autochtones à développer de nouveaux moyens de lutte contre la toxicomanie et à améliorer l’accès à des traitements.

La Chef régionale du Yukon, Kluane Adamek, est titulaire du portefeuille de la santé mentale au sein de l’APN.

« Cette annonce est une première étape importante pour répondre aux problèmes de santé mentale et de mieux-être que les répercussions de la COVID-19 ont amplifié dans les communautés des Premières Nations. Les Premières Nations ont le droit de participer activement pour déterminer et répondre aux enjeux qui les concernent. Nos jeunes nous rappellent souvent cette approche importante : « rien pour nous, sans nous ». Nous savons que le mieux-être mental et les questions qui touchent les Premières Nations nécessitent des réponses culturellement sûres et pertinentes quant à leurs préoccupations. Les organisations des Premières Nations continueront à diriger le travail entrepris pour répondre à ces questions, et nous nous félicitons de cette nouvelle approche très attendue », a déclaré la Chef régionale Kluane Adamek.

L’APN est l’organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

Pour plus d’informations :

Michael Hutchinson
Directeur des communications par intérim
Assemblée des Premières Nations
613-859-6831 (cell.)
[email protected]

Karen Joyner
Agente des communications
Assemblée des Premières Nations
613-292-0857 (cell.)
[email protected]

Angie TurnerLe Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, se félicite du financement accordé pour soutenir la santé mentale des Premières Nations face à la pandémie de COVID-19