Nouvelles

La délégation de l’Assemblée des Premières Nations dans l’attente de rencontrer le pape François à Rome

on mars 18, 2022

(Ottawa, ON) – L’Assemblée des Premières Nations (APN) finalise les derniers détails d’une rencontre avec le pape François dans la Cité du Vatican, dans le cadre d’efforts de grande ampleur visant à obtenir justice pour le génocide perpétré dans les établissements résidentiels administrés par l’Église catholique, dont la présentation d’excuses au Canada. Une délégation de survivants et de dirigeants des Premières Nations rencontrera le chef de l’Église catholique le 31 mars 2022. La rencontre comprendra des réunions distinctes avec les délégués inuits et métis, ainsi qu’une présentation culturelle.

« Depuis l’origine de la création, tel que selon nos récits, nous sommes la nation originelle des familles sur ces terres. Nos efforts ont toujours été fondés sur l’espoir d’une vie sereine pour nos enfants, nos petits-enfants et leurs enfants à venir. Lorsque les souverains européens sont arrivés sur nos côtes, leurs lois internationales connues sous le nom de doctrines de la découverte ont été appliquées à nos terres et nous ont nié notre existence en tant qu’êtres humains.

Nous avons dès lors été la cible de tentatives implacables de destruction de notre mode de vie. Nous avons été déracinés, déplacés et relocalisés hors de nos terres d’origine. Cependant, nous n’avons jamais renoncé à nos enseignements et à la façon dont nous percevons notre existence.

« La rencontre avec le pape François est une étape importante alors que nous continuons à déterminer la culpabilité de l’Église catholique en matière de génocide, et sa complicité dans ce que de nombreux enfants des Premières Nations ont vécu dans ces établissements. L’Église était responsable de leur administration et, dans de nombreux cas, de la violence spirituelle, culturelle, émotionnelle, physique et sexuelle infligée à nos enfants », a déclaré le Chef régional de l’APN dans les Territoires du Nord-Ouest (T.-N.-O.), Gerald Antoine, qui dirige la délégation de l’APN à Rome.

« Tous les exemples constituent des preuves de l’intention génocidaire d’arracher de force les enfants autochtones à leurs familles. Nos délégués sont les messagers de tous les survivants alors que nous demandons la reconnaissance de la vérité, la reconnaissance de l’origine des responsabilités qui ont conduit à des actes de destruction envers nos peuples et nos enfants, et la révocation des bulles papales de 1493. »

La délégation de l’APN comprend des survivants des établissements résidentiels d’assimilation et de génocide, deux représentants des jeunes et 13 délégués des Premières Nations représentant l’APN. Les délégués représentent les peuples autochtones d’un océan à l’autre. L’APN tient à souligner le travail et le leadership de l’ancien Chef régional des T.-N.-O., Norman Yakeleya, pour les efforts qu’il a déployés en vue de cette importante rencontre.

Michelle Schenandoah, membre traditionnelle du clan du loup de la nation Onʌyota’:aka (Oneida) de la Confédération Haudenosaunee, et Fred Kelly, citoyen des Ojibways d’Onigaming de la nation Anishinaabe signataire du Traité no 3 et aîné de Midewin, la société sacrée de la loi et de la médecine des Anishinaabe, accompagneront la délégation.

La délégation demande que le pape reconnaisse, au Canada, la revendication de l’Église catholique romaine liée au droit de domination sur tout et tous, ainsi que son rôle dans la violence spirituelle, culturelle, émotionnelle, physique et sexuelle exercée envers les Premières Nations dans les établissements résidentiels administrés par l’Église catholique.

La délégation demandera au pape, en tant que chef du Saint-Siège, du Vatican et de l’Église catholique, de révoquer la bulle papale de 1493 émise par son prédécesseur, le pape Alexandre, ainsi que toutes les autres bulles papales qui ont consacré la doctrine de la découverte ayant conduit au génocide des peuples autochtones dans toutes les régions du monde.

Veuillez consulter le site www.afn.ca/vatican/ pour obtenir la liste complète des délégués de l’APN.

 

L’APN est l’organisation nationale qui représente les Chefs des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

-30-

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Secrétaire de presse
Bureau de la Cheffe nationale
613-612-7229 (mobile)
[email protected]

Andrew St. Germain
Coordinateur des communications
Bureau de la Cheffe nationale
416-543-1690 (mobile)
[email protected]

Kelly Reid
Agente des communications
Assemblée des Premières Nations
613-292-0857 (mobile)
[email protected]

Leanne Goose
Secrétaire de presse
Bureau du Chef régional Antoine
587-986-6215 (mobile)
[email protected]

Roy WhiteduckLa délégation de l’Assemblée des Premières Nations dans l’attente de rencontrer le pape François à Rome