Nouvelles

LA CHEFFE NATIONALE DE L’APN, ROSEANNE ARCHIBALD, DÉCLARE QUE LE DISCOURS DU TRÔNE EST VAGUE À PROPOS D’UNE VÉRITABLE VOIE VERS LE CHEMIN DE LA GUÉRISON

on novembre 24, 2021

(Ottawa, ON) – La Chef nationale de l’Assemblée des Premières Nations (APN), RoseAnne Archibald, affirme que le discours du Trône d’aujourd’hui, le premier de la Gouverneure générale Mary Simon, manque d’actions concrètes et d’un engagement suffisamment fort pour tracer un véritable chemin de guérison pour les Premières Nations et tous les Canadiens.

« Bien que ce discours du Trône comporte des commentaires sur un certain nombre de domaines prioritaires pour les Premières Nations, il contient peu d’actions concrètes », a déclaré la Cheffe nationale de l’APN, RoseAnne Archibald. « Les Premières Nations sont à l’aube d’un changement transformateur et, alors que toutes et tous s’efforcent de se rétablir de la pandémie en cours, le discours du Trône d’aujourd’hui devait paver une voie vers la guérison pour les Premières Nations et tous les Canadiens, et il en a été loin aujourd’hui. »

Le discours du Trône, intitulé Bâtir une économie résiliente : un avenir plus propre et plus sain pour nos enfants, a été prononcé aujourd’hui à la Chambre des communes, ouvrant ainsi la première session du 44e Parlement.

« Le gouvernement du Canada a donné la priorité au logement et aux services de garde d’enfants, mais de nombreuses Premières Nations ont surtout besoin de logements sociaux et beaucoup n’ont même pas de garderies offrant des services de garde à 10 $ par jour. Nous demanderons des engagements plus fermes et des plans d’action particuliers dans ces domaines. Nous saluons les promesses faites pour lutter contre le changement climatique et la perte de biodiversité, ainsi que la reconnaissance du rôle des connaissances traditionnelles autochtones. Parallèlement, il est raisonnable et juste de s’attendre à ce que les engagements relatifs à la violence sexiste et à l’élaboration d’une stratégie de lutte contre le racisme bénéficient de la participation et des points de vue des Premières Nations. En fin de compte, nous sommes impatients de travailler avec le gouvernement fédéral à l’élaboration conjointe de plans d’action en ce qui concerne les priorités des Premières Nations. »

Les engagements énoncés dans le discours du Trône d’aujourd’hui comprennent également :

  • Créer d’une Agence Canadienne de l’eau du Canada pour préserver les ressources hydriques;
  • Élaborer une stratégie nationale d’adaptation pour faire face aux urgences environnementales;
  • Accroître la collaboration avec les partenaires autochtones pour mettre fin à la violence à l’encontre des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées.
  • Veiller à ce que les communautés autochtones disposent du soutien dont elles ont besoin pour que les familles demeurent unies et offrir une compensation juste et équitable aux personnes lésées par le programme de services à l’enfance et à la famille des Premières Nations.

Lors des récentes élections fédérales générales, l’APN a lancé la plateforme Le chemin de la guérison : Priorités fédérales de 2021 pour renforcer et reconstruire les Premières Nations, qui détaille les domaines prioritaires pour le renforcement, la reconstruction et la guérison des Premières Nations. Cette plateforme peut être consultée à l’adresse suivante : Le chemin de la guérison – Assemblée des Premières Nations (afn.ca)

L’APN est l’organisation nationale qui représente les peuples des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Updates.

 

―30―

Pour plus d’informations : 

Jamie Monastyrski
Secrétaire de presse
Assemblée des Premières Nations
613-612-7229 (mobile)
[email protected] 

Lori Kittelberg
Agente des communications
Assemblée des Premières Nations
604-340-3117 (mobile)
[email protected]

Kelly Reid
Agente des communications
Assemblée des Premières Nations
613-292-0857 (mobile)
[email protected]

Roy WhiteduckLA CHEFFE NATIONALE DE L’APN, ROSEANNE ARCHIBALD, DÉCLARE QUE LE DISCOURS DU TRÔNE EST VAGUE À PROPOS D’UNE VÉRITABLE VOIE VERS LE CHEMIN DE LA GUÉRISON