Nouvelles

Sommet sur le Principe de Jordan

on Septembre 21, 2018

Winnipeg (Man.) L’Assemblée des Premières Nations (APN) a tenu son tout premier Sommet national sur le Principe de Jordan les 12 et 13 septembre à Winnipeg, au Manitoba. Plus de 850 citoyens des Premières Nations, membres des familles, dirigeants, coordonnateurs de services, directeurs et techniciens de la santé, praticiens de la santé et de l’éducation, fournisseurs de services et innovateurs se sont réunis sous le thème Partager, apprendre et évoluer : Imaginer le futur du Principe de Jordan.

Le Principe de Jordan est un principe de l’enfant d’abord, nommé à la mémoire de Jordan River Anderson, un enfant des Premières Nations de la nation crie de Norway House, au Manitoba. Né avec des besoins médicaux complexes, Jordan a passé plus de deux ans inutilement à l’hôpital pendant que les gouvernements provincial et fédéral se renvoyaient la balle pour décider qui allait payer ses soins à domicile. Jordan est décédé à l’hôpital à l’âge de cinq ans, n’ayant jamais passé une journée à la maison.

Le premier jour du Sommet a débuté par des allocutions d’ouverture du Chef régional de l’APN au Manitoba, Kevin Hart, titulaire au sein de l’APN du portefeuille du développement social et du Principe de Jordan, et de Grands Chefs de l’Assemblée des Chefs du Manitoba, qui ont souhaité à toutes et tous la bienvenue en vue d’en apprendre plus sur le travail important en cours sur le Principe de Jordan et sur l’importance de l’héritage laissé par Jordan River Anderson. Le Chef régional Hart a pavé la voie aux deux jours suivants en soulignant que tout le monde peut apprendre des familles qui ont bénéficié du Principe de Jordan, ainsi que des praticiens en santé et en éducation qui invoquent le Principe de Jordan pour s’assurer que tous les enfants des Premières Nations au Canada reçoivent sans interruption les services dont ils ont besoin.

La Dre Cindy Blackstock, directrice exécutive de la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations, a prononcé un vibrant discours-programme sur l’histoire et l’héritage du Principe de Jordan. La Dre Blackstock a fait part de son expérience en matière de défense des droits des enfants des Premières Nations, de la famille Anderson et du Principe de Jordan, ainsi qu’en ce qui concerne la plainte conjointe déposée avec l’APN devant le Tribunal canadien des droits de la personne. La Dr Blackstock continue de défendre le Principe de Jordan ainsi que les enfants et les familles des Premières Nations, et de veiller à ce que les gouvernements s’acquittent de leur obligation de rendre compte.

Les délégués au Sommet ont été honorés d’accueillir quatre familles touchées par des délais, des interruptions et des refus de services ou de soins, qui ont partagé leurs expériences et leurs points de vue dans le cadre d’une discussion en groupe. La famille Buffalo Jackson de l’Alberta, la famille Neeganawedgin de l’Ontario, la famille Nibby-Woods de la Nouvelle-Écosse et la famille Sumner du Manitoba ont toutes partagé des histoires personnelles fortes et touchantes. Elles ont parlé de leur cheminement individuel et des obstacles qu’elles ont rencontrés pour accéder aux services particuliers dont leur enfant a besoin, et de la façon dont le Principe de Jordan les a aidées à y parvenir. Ces témoignages ont permis aux participants de mieux comprendre ce que signifie le Principe de Jordan pour les enfants et les familles des Premières Nations.

En soirée, le Chef régional de l’APN au Manitoba, Kevin Hart, a été l’hôte d’une cérémonie en hommage à Jordan River Anderson et sa famille, avec des chants et des tambours, dans le cadre de laquelle un cadeau spécial a été offert au père de Jordan. La cinéaste et activiste Alanis Obomsawin a proposé une projection spéciale de la bande-annonce de son prochain film sur le Principe de Jordan.

Le Principe de Jordan a vu le jour au Manitoba, et le deuxième jour du Sommet a débuté par un compte rendu de l’Assemblée des Chefs du Manitoba. Les conférenciers ont présenté des stratégies et des pratiques novatrices ayant pour objectif de faire en sorte que le Principe de Jordan soit reconnu et respecté pour tous les enfants des Premières Nations du Manitoba.

Une discussion d’experts avec des coordonnateurs de services a permis d’informer les participants sur certains modèles novateurs de coordination des services actuellement employés partout au Canada, en expliquant comment ils contribuent à un soutien de première ligne pour s’assurer que les besoins des enfants des Premières Nations sont satisfaits, en mettant ces derniers en contact avec les services et les soutiens dont ils ont besoin.

Valerie Gideon, sous-ministre adjointe principale à la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits de Services aux Autochtones Canada, a présenté un aperçu des priorités communes dans le cadre du Principe de Jordan. Elle a déclaré que les voix des Premières Nations doivent guider la mise en œuvre à long terme du Principe de Jordan, pour s’assurer qu’il est pleinement appliqué et respecté.

Pendant tout le Sommet, les participants ont eu l’occasion d’assister à des ateliers dont les thèmes ont été les suivants : Enfants handicapés; Comprendre la décision du Tribunal canadien des droits de la personne; Partage, innovation et pratiques exemplaires en matière d’application du Principe de Jordan; Points de vue des familles sur leurs expériences en matière d’accès au Principe de Jordan; Mieux-être mental.

Le but du Sommet sur le Principe de Jordan de l’APN était d’abord et avant tout de partager des informations avec des membres et des familles des Premières Nations afin de s’assurer que les enfants des Premières Nations reçoivent sans délai les soins et les services dont ils ont besoin. À cette fin, l’APN affichera toute la documentation relative au Sommet sur le Principe de Jordan, ainsi que le rapport final, sur son site Web à www.afn.ca, ou sur demande. L’objectif primordial est la sécurité, la santé et le mieux-être des enfants des Premières Nations.

Pour toute question sur la façon de bénéficier du Principe de Jordan, vous pouvez communiquer avec le coordonnateur ou la coordonnatrice de services de votre région, ou avec le Centre d’appel du Principe de Jordan 24 heures par jour, 7 jours par semaine, au 1-855-JP-CHILD.

Sid LeeSommet sur le Principe de Jordan
Assembly of First Nations
×