Partenariats économiques

Le Secteur des partenariats économiques de l’Assemblée des Premières Nations se concentre sur la promotion de l’amélioration de la politique économique, des programmes, des services, des incitations, des relations économiques, des options de développement des revenus et du développement économique stratégique.

Le travail des partenariats économiques est guidé par les résolutions nationales adoptées par les chefs d’assemblée. Les chefs d’assemblée ont adopté des résolutions nationales sur l’importance du partage des revenus des ressources, de nouveaux investissements, de la communauté électronique, des achats, de la coopération commerciale entre les pays, de la durabilité, de la création de richesse et du développement de l’énergie et des ressources naturelles en ce qui concerne la participation des Premières Nations. Le secteur des Partenariats économiques poursuit également les activités liées à la fiscalité et au jeu, mais ces zones sont actuellement limitées en raison du manque de ressources.

Le Comité des chefs sur le développement économique fournit le leadership et des conseils sur les questions de développement économique stratégique.

Développement du marché du travail et des ressources humaines

Le Secteur des partenariats économiques préconise stratégiquement la compétence des Premières Nations en matière de ressources humaines, de compétences et de formation professionnelle. Le Comité des chefs sur le développement des ressources humaines (CCDRH) fournit le leadership et des conseils sur les questions relatives au marché du travail des Premières Nations et au développement des ressources humaines. Le travail est également informé par les conseils techniques et politiques du Groupe de travail technique des Premières Nations (GTT) sur le développement des ressources humaines composé de représentants des titulaires de l’Accord sur le marché du travail des Premières nations.

Pour en savoir plus

Relations commerciales

Le droit inhérent au commerce et aux relations commerciales reste toujours une priorité pour les communautés des Premières Nations. Les considérations stratégiques relatives aux relations commerciales des Premières Nations doivent être fondées sur le droit inhérent au commerce au sein des nations et entre elles. La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones affirme que « les peuples autochtones ont le droit de maintenir et de développer leurs systèmes ou institutions politiques, économiques et sociaux pour être sûrs de jouir de leurs propres moyens de subsistance et de développement et de s’engager librement dans toutes leurs activités économiques traditionnelles et autres. » Il est garanti en vertu du paragraphe 35 (1) de la Loi constitutionnelle de 1982.

Il existe un certain nombre de résolutions adoptées par les chefs dans l’assemblée qui fournissent des directives à l’APN par l’entremise du Comité des chefs sur le développement économique (CCED) afin d’affirmer le droit inhérent aux Premières Nations et d’entreprendre des efforts pour défendre la croissance économique des Premières Nations et l’élaboration d’options pour assurer une plus grande indépendance économique.

L’APN a mené des recherches et a préconisé des réseaux commerciaux indigènes améliorés en Amérique du Nord et à l’échelle mondiale. Le travail à ce jour sur le développement du commerce coopératif a inclus l’approche du Congrès national des Indiens d’Amérique (CNIA) pour établir une relation de travail sur le commerce ; un protocole d’accord sur la coopération commerciale avec le Centre national pour le développement des entreprises indiennes américaines (NCAIED) ; et le Sommet commercial et économique de l’APN InterNation 2009 qui a entamé des discussions sur les options commerciales entre les Premières Nations et les autres peuples autochtones.

En mars 2017, l’APN a organisé une table ronde commerciale pour lancer un dialogue technique sur les éléments d’une stratégie commerciale des Premières Nations. L’activité proposée par l’APN comprend des plans visant à poursuivre le dialogue sur l’élaboration d’une stratégie commerciale des Premières Nations avec les dirigeants des Premières Nations et les experts commerciaux des Premières Nations.

Énergie Développement

Les partenariats économiques appuient les possibilités d’améliorer les possibilités de dialogue important avec la participation des Premières Nations au secteur de l’énergie au Canada. Les opportunités et la réglementation qui accompagnent le développement et la transmission des ressources énergétiques sont d’un grand intérêt pour les Premières Nations.

Les Chefs en assemblée ont adopté de nombreuses résolutions qui obligent le secrétariat de l’APN à veiller à ce que les droits et l’intégrité territoriale des Premières Nations soient respectés dans chaque cas. L’objectif de ce travail est d’aborder les approches des Premières Nations en matière de développement économique et énergétique ainsi que le rôle, les droits et la compétence (y compris les exigences de consentement) des Premières Nations dans la réglementation du développement afin d’assurer la protection de l’environnement et un développement durable et responsable.

Les partenariats économiques soutiennent la nécessité de réexaminer les régimes de réglementation fédéraux, provinciaux et territoriaux afin de tenir dûment compte des droits et titres inhérents aux Premières Nations, y compris le droit à l’autodétermination reconnu par le droit international des droits de la personne.

Le partage des revenus et avantages, la planification régionale et nationale du développement, les approches d’engagement par industrie, la main-d’œuvre des Premières Nations, les marchés financiers et les instruments financiers sont des domaines de travail de fond. L’ordre du jour du gouvernement fédéral pour l’écologisation de l’économie présente des occasions uniques pour les gouvernements, les individus et les entreprises des Premières Nations.

Groupe de travail sur le développement des ressources naturelles

Le Groupe de travail sur le développement des ressources naturelles a été créé en décembre 2013 afin d’examiner les moyens par lesquels les Premières nations peuvent participer pleinement aux projets de développement des ressources naturelles, pour les Premières Nations qui sont intéressées. Le groupe de travail a publié son rapport intitulé « Développement des Premières nations et des ressources naturelles : progrès positif et important » au début de mars 2015. Le rapport portait sur quatre thèmes principaux : la gouvernance, l’environnement, la prospérité et les finances. Actuellement, le groupe de travail n’est plus actif.

Agriculture

Lors de l’Assemblée générale annuelle de 2016 à Niagara Falls, en Ontario, les chefs d’assemblée ont donné des directives à l’APN pour travailler avec le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Canada (AAC) afin d’élaborer une Stratégie agricole des Premières Nations.

En décembre 2016, l’AAC a rencontré l’APN pour discuter de la manière dont les deux organisations pourraient travailler ensemble sur une stratégie. L’APN a engagé trois discussions au sein d’un groupe de travail avec AAC afin d’organiser des sessions d’engagement avec les Premières Nations sur l’élaboration d’une stratégie agricole.

Des travaux en cours sont nécessaires pour une approche à long terme, axée sur les Premières Nations, qui se poursuivra dans le cadre de l’élaboration, de la mise en œuvre et au-delà d’une stratégie agricole garantissant des avantages durables pour les Premières Nations qui sont impliquées dans les nombreux aspects du secteur agricole.

Un calendrier est prévu pour deux sessions initiales d’engagement avec les responsables des Premières Nations et les techniciens et praticiens de l’agriculture des Premières Nations. Une session est proposée dans l’Est et une autre dans l’Ouest. L’APN continuera de planifier des séances d’engagement qui fourniront les meilleures informations et les meilleures occasions pour les Premières Nations de s’engager dans la stratégie agricole.

ContactEconomic Partnerships Staff

Judy Whiteduck
Directrice


Karen Hunter
Coordinatrice principale des politiques


Jeff Beaudry
Analyste des politiques


Cynthia Legault
Adjointe administrative


Alfred Linklater
Analyste principale des politiques


Ben Waswa
Analyste subalterne des politiques


rdbrinkhurstPartenariats économiques
Assembly of First Nations
    ×