Mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA / la « Déclaration ») a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 13 septembre 2007. Bien que le Canada ait activement participé à son élaboration sur une période de deux décennies, il a choisi de s’opposer à son adoption en 2007, de concert avec trois autres membres des Nations Unies : l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Depuis lors, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont renversé leur position quant à la Déclaration. Au Canada,  après plus de deux ans de pressions exercées par les Autochtones, le Canada a aussi dévoilé dans son discours du Trône son intention de prendre des mesures en vue de ratifier la Déclaration. Finalement, le 12 novembre 2010, le Canada a annoncé avoir avisé le président de l’Assemblée générale des Nations Unies de son adhésion à la DNUDPA.

La DNUDPA a été adoptée par les Chefs en assemblée par voie de la résolution no 37/2007. La Déclaration exprime les droits fondamentaux des peuples autochtones du monde entier. Elle énonce les principes de partenariat et de respect mutuel qui devraient façonner la relation entre les États et les peuples autochtones, tout en offrant des moyens de déterminer et d’évaluer dans quelle mesure les États respectent et mettent en œuvre les droits des peuples autochtones.

Assemblée des Premières Nations