Environnement

L’unité de l’environnement de l’Assemblée des Premières Nations (APN) soutient les Premières Nations qui exercent leurs droits inhérents et issus de traités sur tous les habitats et ressources terrestres, aquatiques et océaniques, tout en facilitant et en coordonnant les perspectives nationales des Premières Nations sur les politiques, les programmes et les développements législatifs.

S’appuyant sur le leadership et la direction de deux comités de chefs — le Comité consultatif sur l’action climatique et l’environnement (CCACE) et le Comité national des pêches (CNP) — et en mettant l’accent sur l’avancement des systèmes de connaissances autochtones par l’appui du Conseil des aînés de l’APN, l’unité de l’environnement fonctionne pour renforcer l’exercice de l’autodétermination et de la compétence des Premières Nations dans le contexte de l’environnement naturel.

L’examen des processus environnementaux et réglementaires

En juin 2016, le gouvernement du Canada a annoncé l’examen de la législation environnementale et réglementaire, y compris la modernisation de l’Office national de l’énergie (ONÉ), de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (LCEE), de la Loi sur les pêches et de la Loi sur la protection de la navigation (LPN). Sous la direction du CCACE et du CNP, l’unité de l’environnement est impliquée dans cette revue pour s’engager dans un dialogue ciblé avec les Premières Nations afin d’identifier, de reconnaître et d’engager de manière substantielle les protocoles, les éléments et les processus pour mener une rédaction législative conjointe.

Pêches

L’unité de l’environnement travaille avec le Comité national des pêches pour appuyer l’autodétermination et la compétence des Premières Nations sur toutes les ressources halieutiques. Conformément aux mandats reçus par le biais des résolutions, l’unité de l’environnement est positionnée pour répondre, soutenir et promouvoir un large éventail de questions prioritaires en réalisant un équilibre entre les économies durables, la protection de l’environnement et l’affirmation des droits ancestraux, et comprend les perspectives des Premières Nations au Canada, y compris toutes les régions côtières, septentrionales et intérieures.

Changement  climatique

Face à un climat en évolution rapide, les Premières Nations ont beaucoup à contribuer à l’action climatique mondiale. Les connaissances collectives des Premières Nations, en tant qu’observateurs, gardiens et interprètes des écosystèmes, offrent une inestimable compréhension pour mener et compléter l’action sur le changement climatique. Dirigée par le Comité consultatif sur l’action climatique et l’environnement, l’unité de l’environnement travaille à soutenir le rôle essentiel des peuples autochtones dans les efforts d’atténuation du climat et d’adaptation afin de favoriser une évolution vers une croissance et un développement économique plus durable.

Voir aussi

Espèces en péril

La Loi fédérale sur les espèces en péril (LEP) prévoit la protection juridique des espèces sauvages et la conservation de la diversité biologique, conformément aux engagements du Canada en vertu de la Convention sur la diversité biologique. La LEP est également la seule loi fédérale qui reconnaît explicitement le rôle des peuples autochtones dans l’administration et la mise en œuvre de la Loi. L’unité de l’environnement travaille avec des représentants d’Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) afin d’appuyer l’inclusion directe des intérêts des Premières Nations dans la protection et la conservation des espèces au Canada.

Zones autochtones protégées et aires de conservation

Dans le cadre de l’initiative du Canada « En route vers l’objectif 1 du Canada », l’unité de l’environnement appuie l’affirmation des Premières Nations sur les zones protégées et les aires de conservation dans lesquelles les Premières Nations peuvent exercer leur juridiction sur de vastes étendues de leurs territoires, ainsi que la reconnaissance de ces régions au Canada et à l’étranger.

En plus des sujets ci-dessus, l’unité de l’environnement continue de travailler avec les représentants des Premières Nations sur d’autres questions, en partenariat avec les deux ministères fédéraux (par exemple, Santé Canada, Ressources naturelles Canada) et divers établissements universitaires (Ex. L’Université d’Ottawa, l’Université de McGill, et l’Université de Dalhousie). L’unité de l’environnement est également en train d’explorer d’autres domaines de sensibilisation et de collaboration sous la direction des Chefs-en-Assemblée, le CNP et le CCACE.

L’équipe de l’unité de l’environnement

Tonio Sadik
Directeur


Tania Monaghan
Analyste principale des politiques


Patricia Campeau
Adjointe administrative


Graeme Reed
Analyste principale des politiques


Curtis Scurr
Analyste des politiques


Barbara Bonspille
Adjointe exécutive


Audrey Mayes
Analyste principale des politiques


Alexandra Mcgregor
Analyste principale des politiques


Brooke Morningstar
Adjointe administrative


Benjamin Green-Stacey


rdbrinkhurstEnvironnement
Assembly of First Nations
    ×