L’Assemblée des Premières Nations souligne la Journée nationale de l’enfant et demande que ses droits soient reconnus et respectés

20 novembre 2013

(Ottawa, Ontario) – Pendant que des centaines de jeunes des Premières Nations se rassemblent cette semaine à Saskatoon dans le cadre du Sommet national des jeunes, le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, avec l’exécutif national et les membres du Conseil national des jeunes de l’APN, souligne la Journée nationale de l’enfant et demande encore une fois que les droits de ce segment de la population à la plus forte croissance soient reconnus et respectés. 

« J’ai eu l’honneur de participer cette semaine au Sommet national des jeunes de l’APN, où j’ai entendu les jeunes leaders de tout ce pays parler de leurs priorités, de leurs besoins et de leur désir d’agir dès maintenant pour que les choses bougent », explique Shawn Atleo, Chef national de l’APN. « Nous devons tirer parti de l’énergie des jeunes pour que les choses changent dans ce pays pour nous tous. Nous devons tous prendre exemple et nous inspirer de cette énergie. C’est cette énergie qui doit nous encourager à travailler sur tous les dossiers chauds pour que les jeunes puissent avoir toutes les chances possibles de réussir, comme ils le méritent. Nous devons nous rendre compte en tant que société que nos enfants méritent mieux, et nous devons appuyer leurs revendications et prendre les mesures voulues pour que leurs droits puissent s’exercer. » 

Au Canada, la Journée nationale de l’enfant est célébrée le 20 novembre pour commémorer l’adoption par les Nations Unies de la Déclaration des droits de l’enfant et de la Convention relative aux droits de l’enfant. Elle commémore aussi l’adoption par le Canada de cette Convention, qui porte sur les droits humains de base des enfants et des jeunes. 

« Il est aussi important aujourd’hui de se rappeler que les Premières Nations doivent toujours s’adresser aux tribunaux en vue d’obtenir justice pour leurs enfants et leurs familles », rappelle le Chef national Atleo, faisant ainsi référence aux interminables plaintes portées par l’APN et la Société de soutien à l’enfance et à la famille des Premières Nations du Canada et entendues par le Tribunal canadien des droits de la personne en ce qui a trait à la discrimination contre les enfants des Premières Nations pris en charge. « Avec les aides appropriées, notamment avec des services et du soutien équitables pour l’enfant et la famille de même qu’avec une éducation culturellement pertinente et contrôlée par les Premières Nations, nos jeunes peuvent atteindre tout leur potentiel et le feront. Nous ne pouvons pas accepter quoi que ce soit de moins, pour aujourd’hui comme à l’avenir. »

 

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Journée nationale de l’enfant, veuillez consulter le site http://www.unicef.ca/fr/agissez-en-passant-notre-message/article/celebrez-la-journee-nationale-de-l%E2%80%99enfant-2013.

 

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

 

-30-

 

Renseignements : 

Jenna Young, agente de communications, APN, 613-241-6789, poste 401,
613-314-8157 ou jyoung@afn.ca 

Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613-241-6789, poste 382, 613-292-0857 ou agaron@afn.ca

Assemblée des Premières Nations