Nouvelles

Le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, donnera des conseils dans le cadre des négociations liées à l’ALENA pour veiller à ce que les Premières Nations aient une voix forte

on Août 3, 2017

Le 2 août 2017

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, siégera au comité de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) pour veiller à ce que les Premières Nations aient une voix forte pour défendre leurs droits, leurs titres et leurs compétences lors des négociations internationales à venir qui auront pour but de « moderniser » l’ALENA.

« Je participerai au comité pour représenter les intérêts des Premières Nations », a déclaré M. Bellegarde. « C’est la première fois que le Canada demande à un Chef national de l’APN de participer à un accord commercial international. Il est crucial que nous soyons entendus et représentés. Un accord, quel qu’il soit, doit reconnaître nos droits, nos titres et nos compétences. Notre participation permettra de veiller à ce que l’accord tienne compte des intérêts des Premières Nations et du pays tout entier. »

Le comité de l’ALENA, dont les membres ont été annoncés aujourd’hui, a comme mission de conseiller la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, tout au long des négociations liées à l’ALENA. M. Bellegarde a été invité la semaine dernière à participer au comité. Dans une lettre envoyée à la ministre le 1er août 2017, M. Bellegarde a indiqué être intéressé, à la condition que sa participation ne soit pas considérée comme un prétexte pour minimiser les responsabilités internationales, constitutionnelles et autres de la Couronne envers les Premières Nations.

La première rencontre du comité devrait avoir lieu au cours du mois d’août et il sera possible d’offrir des conseils avant et après chaque ronde de négociations. Le Canada, le Mexique et les États-Unis seront à tour de rôle l’hôte d’une ronde avant la fin de l’année. Il est prévu que les négociations durent jusqu’en 2019.

La résolution no 36 de l’APN, Relations commerciales des Premières Nations, a été adoptée lors de l’assemblée générale annuelle 2017 de l’APN la semaine dernière. Elle donne à l’APN pour mission de défendre le droit des Premières Nations de participer aux initiatives de nature commerciale ainsi qu’aux mécanismes existants, en vertu de la reconnaissance des droits inhérents des Premières Nations et des droits issus des traités, qui a été affirmée et qui est protégée par l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 et les lois internationales, et conformément aux droits inhérents des Premières Nations de négocier avec les nations de l’Amérique du Nord et du monde.

L’Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

―30―

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse, bureau du Chef national
613 241-6789, poste 222
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
agaron@afn.ca

Michael Hutchinson
Agent de communication
613 241-6789, poste 254
613 299-6330 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

read more
Roy WhiteduckLe Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, donnera des conseils dans le cadre des négociations liées à l’ALENA pour veiller à ce que les Premières Nations aient une voix forte

Le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde annonce des changements majeurs donnant aux Premières Nations un contrôle financier accru

on Juillet 26, 2017

Le 25 juillet 2017

(Regina, Saskatchewan) – Alors que des dirigeants, des aînés, des femmes et des jeunes des Premières Nations de tout le Canada se sont réunis aujourd’hui à Regina, Saskatchewan, pour l’ouverture de l’Assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières Nations (APN), le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, et l’honorable Carolyn Bennett, ministre fédérale des Affaires autochtones et du Nord, ont annoncé que les Premières Nations auront un contrôle accru des ressources financières d’une année à l’autre.

« Les changements que nous annonçons aujourd’hui sont les premières grandes mesures servant à bâtir des Premières Nations plus fortes, de meilleures collectivités pour nos familles ainsi qu’une économie plus solide pour tous les Canadiens », a déclaré le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde. « Les Premières Nations pourront bientôt reporter le financement d’une année à l’autre, ce qui signifie qu’elles auront plus de souplesse et d’indépendance afin d’améliorer la planification et de mieux dépenser en vue de meilleurs résultats. De plus, nous allons travailler ensemble sur une nouvelle approche afin de financer les services essentiels pour les Premières Nations, comme les services d’urgence et d’incendie et l’eau potable. La politique actuelle est inadéquate, désuète et inéquitable. Notre objectif consiste à nous assurer que les gouvernements des Premières Nations peuvent offrir ces services à leurs peuples selon les besoins réels de nos collectivités et familles. Les changements que nous annonçons aujourd’hui profitent aux Premières Nations et à tous les Canadiens et montrent qu’il est avantageux de travailler ensemble pour trouver des solutions. »

L’annonce a été faite aujourd’hui lors de l’Assemblée générale annuelle de l’APN à Regina, Saskatchewan. Les changements sont le résultat de modifications mises de l’avant par l’entremise du groupe de travail conjoint sur les nouvelles relations financières entre le Canada et les Premières Nations. Ce groupe a été établi en vertu du protocole d’entente sur une nouvelle relation financière signé par l’APN et Affaires autochtones et du Nord Canada.

« Ces changements sont tout simplement logiques. Ils représentent les premières étapes de nos efforts se concentrant sur la relation financière et je trouve encourageant de constater qu’ils ont déjà un effet bénéfique sur notre peuple et nos gouvernements. Nous jouissons maintenant d’un élan vers des progrès et des changements réels », a soutenu le Chef national Perry Bellegarde.

Le premier changement annoncé aujourd’hui permet aux Premières Nations de reporter le financement d’une année à l’autre. Souvent, les Premières Nations devaient retourner les fonds, non pas parce qu’elles n’en avaient pas besoin, mais parce qu’il n’y avait pas suffisamment de temps pour dépenser l’argent de façon appropriée. Le problème est aggravé par le fait que les Premières Nations reçoivent souvent des fonds tard au cours de l’exercice financier, augmentant la pression sur les dépenses. Le changement annoncé aujourd’hui diminue ces problèmes et permettra aussi d’augmenter la certitude des ressources pour les projets et programmes pluriannuels. Ce changement entrera en vigueur au cours du prochain exercice financier commençant le 1er avril 2018.

Le deuxième changement annoncé aujourd’hui porte sur la politique de financement pour le fonctionnement et l’entretien, du gouvernement fédéral. En vertu de cette politique, le gouvernement fédéral finance seulement une partie des coûts estimés des services gouvernementaux essentiels comme les services d’urgence ou l’eau potable et s’attend à ce que les Premières Nations financent le reste. Nombre de Premières Nations sont déjà sous-financées et ne peuvent couvrir ces coûts, donc il n’est pas possible d’assurer ces services essentiels. Cette situation cause des problèmes critiques pour beaucoup trop de collectivités.

Le groupe de travail conjoint sur les nouvelles relations financières entre le Canada et les Premières Nations travaillera sur une nouvelle approche afin de veiller à ce que toutes les Premières Nations puissent offrir ces services et proposera des options dans un rapport conjoint qui sera déposé en décembre 2017. Ces efforts font partie du travail visant à définir des options et des occasions en lien avec les nouvelles relations financières entre le Canada et les Premières Nations qui sont appropriées dans le cadre d’une relation de gouvernement à gouvernement.

L’Assemblée générale annuelle de l’APN se poursuit à Regina, Saskatchewan, du 25 au 27 juillet et est diffusée sur le site Web de l’APN à www.afn.ca.

L’Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

―30―

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse, bureau du Chef national
613 241-6789, poste 222
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
agaron@afn.ca

Michael Hutchinson
Agent de communication
613 241-6789, poste 254
613 299-6330 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

read more
Roy WhiteduckLe Chef national de l’APN, Perry Bellegarde annonce des changements majeurs donnant aux Premières Nations un contrôle financier accru
Assembly of First Nations
    ×