Nouvelles

unity and strength

Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, salue le dépôt de la loi fédérale visant à revitaliser les langues autochtones et souligne que le projet de loi mérite le soutien de tous les Canadiens et parlementaires

on Février 6, 2019

Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a salué aujourd’hui le dépôt au Parlement de la loi fédérale visant à protéger les langues autochtones, soulignant qu’il mérite le soutien de tous les parlementaires et de tous les Canadiens.

« Il s’agit d’une loi historique, qui vise à protéger et à renforcer les langues autochtones, les premières langues de ces terres, qui expriment notre identité, notre perspective sur le monde et notre statut de nation, a déclaré le Chef national, Perry Bellegarde. Aucune langue autochtone n’est en sécurité au Canada. Toutefois, il y a maintenant de l’espoir. Cette loi viendra appuyer les efforts des Premières Nations en vue de garder leurs langues bien en vie, dotées de vitalité et de force. Les Canadiens et tous les parlementaires doivent appuyer ce projet de loi parce que nous comprenons tous que la langue, c’est l’identité et c’est la culture. La langue, c’est la vie. Il n’existe pas de meilleure façon de marquer l’année 2019 – l’Année internationale des langues autochtones – que de constater que le pays qui a autrefois tenté de supprimer nos langues adopte maintenant une loi visant à les protéger, à les promouvoir et à les revitaliser. »

Le projet de loi sur les langues autochtones a été déposé aujourd’hui à la Chambre des communes en visant à ce que la loi soit adoptée avant la fin de la session parlementaire actuelle. L’initiative consistant à élaborer une loi conjointement pour « protéger, promouvoir et revitaliser les langues autochtones » a d’abord été annoncée par le premier ministre Trudeau en décembre 2016 lors d’une assemblée de l’APN. L’annonce a été faite en réaction aux actions revendicatrices de longue date de l’APN, du Chef national Bellegarde et des Premières Nations. L’APN a travaillé en collaboration à l’élaboration de cette loi afin de veiller à ce que le point de vue, les priorités et les droits des Premières Nations soient inclus dans la législation.

La semaine dernière, le 1er février, le Chef national Bellegarde a parlé de la législation dans le discours qu’il a prononcé lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, à titre de représentant des Autochtones de l’Amérique du Nord : «  L’adoption d’un projet de loi est nécessaire afin d’assurer un financement adéquat et viable à long terme en vue de revitaliser nos langues. Nous avons besoin d’écoles dans les réserves, ainsi qu’en milieux urbains et ruraux afin d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes éducatifs bilingues et d’immersion efficaces, en commençant par les enfants d’âge préscolaire.  De plus, nous devons miser sur des programmes qui inspirent tous les membres de nos peuples à parler nos langues, peu importe leur âge, afin de renouer avec la vitalité de nos collectivités en tant que lieux culturels. Nous voulons que nos langues soient des langues qui font résolument partie de nos vies – tirant leur origine de nos terres, exprimant nos récits de création et bien vivantes dans nos cérémonies et nos vies quotidiennes. »

La transcription du discours du Chef national aux Nations Unies est disponible sur le site Web de l’APN à l’adresse www.afn.ca. Les Nations Unies ont désigné l’année 2019 comme étant l’Année internationale des langues autochtones afin d’encourager la prise de mesures urgentes visant à préserver, revitaliser et promouvoir les langues autochtones.

 

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

Jenna Young Castro, Conseillère en communications principale, Assemblée des Premières Nations, 613 241-6789, poste 201, 613 314-8157 (cellulaire), [email protected]

Monica Poirier, Agente de communications bilingue, Assemblée des Premières Nations, 613 241-6789, poste 382, 613 292-0857, [email protected]

 

Roy WhiteduckLe Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, salue le dépôt de la loi fédérale visant à revitaliser les langues autochtones et souligne que le projet de loi mérite le soutien de tous les Canadiens et parlementaires
Assembly of First Nations
    ×