Nouvelles

La réconciliation ne sera pas imposée par la force

on Janvier 9, 2019

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a fait la déclaration suivante aujourd’hui au sujet des agissements d’hier par la GRC à l’endroit de membres du clan Gidimt’en de la nation Wet’suwet’en, qui avaient installé un campement et un point de passage dans le nord de la Colombie-Britannique en appui au clan Unist’ot’en, également de la nation Wet’suwet’en :

« Ce recours à la force contre un groupe de personnes pacifistes constitue une violation des droits de la personne et des droits des Premières Nations. L’établissement d’un consensus dans un contexte d’intimidation rendra la résolution de la situation actuelle dans le nord de la Colombie-Britannique passablement difficile. Un consensus réel s’établira lorsque les parties, aux positions très divergentes, se réuniront pour entreprendre un dialogue franc et constructif – une possibilité à laquelle je crois sincèrement.

Le Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique se sont tous deux engagés à respecter la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et pourtant, ils tentent d’imposer leurs lois à celles de la nation Wet’suwet’en. S’il était vraiment question de primauté du droit, les gouvernements respecteraient les droits et les titres des Premières Nations sur leurs territoires traditionnels, incidemment reconnus par les institutions juridiques du Canada. L’APN soutient les dirigeants et le processus décisionnel de la nation Wet’suwet’en. Le Canada et la Colombie-Britannique devraient en faire autant. Les agissements d’hier n’aident en rien à promouvoir une réconciliation. »

Le Chef national Perry Bellegarde s’est entretenu avec les représentants du bureau de l’APN en Colombie-Britannique et avec le Chef régional de l’APN en C.-B, Terry Teegee, afin d’être adéquatement informé de tout développement de la situation. Les rapports les plus récents indiquent que 14 personnes ont été arrêtées lors de l’opération menée par la GRC.

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Comms, @AFN_Updates.

Renseignements :

Michael Hutchinson
Attaché de presse du Chef national
Assemblée des Premières Nations
613 241-6789, poste 244
613 859-6831 (cellulaire)
[email protected]

Sid LeeLa réconciliation ne sera pas imposée par la force
Assembly of First Nations
×