Nouvelles

Les dirigeants des Premières Nations se joignent au Chef national Bellegarde à Montréal pour appuyer le chapitre sur les peuples autochtones durant les négociations liées à l’ALENA

on Janvier 23, 2018

(Montréal, Québec) – Comme la plus récente série de pourparlers liés à l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) commence à Montréal, le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, et une délégation de dirigeants des Premières Nations, y compris des membres du Comité des chefs de l’APN sur le développement économique, étaient à Montréal pour manifester leur soutien envers le chapitre sur les peuples autochtones qui sera présenté aujourd’hui à la table de négociation. Le chapitre sur les peuples autochtones est une initiative du Canada en réponse à la recommandation qu’a formulée le Chef national Bellegarde au conseil de l’ALENA du Canada.

« Il est essentiel que nos droits, nos peuples et nos territoires traditionnels soient reconnus, respectés et honorés lors de ces discussions, a soutenu le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde. Le paysage légal en matière de droits autochtones a changé de manière importante depuis la première négociation de l’ALENA, notamment avec l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Cette réalité doit avoir une incidence sur les négociations liées à l’ALENA et leur résultat. Nous sommes ici pour rappeler à toutes les parties qu’elles ont appuyé la Déclaration de l’ONU et pour souligner que le Canada doit respecter ses obligations constitutionnelles envers les peuples autochtones, et ce, peu importe le dénouement. »

Le Chef national Bellegarde et le Chef régional de la Colombie-Britannique Terry Teegee, titulaire du portefeuille, se réunissent à Montréal avec des membres du Comité des chefs de l’APN sur le développement économique pour discuter de l’importance du commerce pour la croissance économique des Premières Nations, leur participation au sein de la population active et le commerce intertribal.

« Notre participation aux discussions sur l’ALENA crée un important précédent pour les décisions à venir, a déclaré le Chef régional Teegee. Les peuples autochtones et leurs droits font maintenant partie des discussions en matière de commerce national et international, et le Canada s’est positionné à l’avant-garde de ce travail. Il s’agit d’une approche positive, et notre participation entraînera de meilleurs résultats pour les Premières Nations et tous les Canadiens. »

En juillet 2017, le Chef national Bellegarde a été invité à siéger au conseil de l’ALENA pour conseiller directement la ministre des Affaires étrangères tout au long des négociations liées à l’ALENA. C’est la première fois que le Canada demande à un Chef national de l’APN de participer à un accord commercial international, ce qui crée un important précédent.

La résolution no 32 de l’Assemblée générale annuelle 2017 de l’APN, Relations commerciales des Premières Nations, fournit une orientation à l’APN, fait valoir les droits inhérents des Premières Nations de négocier et met l’accent sur la croissance économique des Premières Nations et le développement de possibilités visant à garantir une plus grande autonomie sur le plan économique.

L’APN est l’organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse – Bureau du Chef national
343 540-6179 (cellulaire)
[email protected]

Jenna Young Castro
Agente de communications
613 241-6789, poste 201
[email protected]

Angie TurnerLes dirigeants des Premières Nations se joignent au Chef national Bellegarde à Montréal pour appuyer le chapitre sur les peuples autochtones durant les négociations liées à l’ALENA
Assembly of First Nations
    ×