Nouvelles

Le recensement de 2016 démontre que les priorités des Premières Nations sont urgentes, affirme le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde

on Octobre 26, 2017

Le 25 octobre 2017

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, affirme que la diffusion, aujourd’hui, des données de recensement par Statistique Canada démontre qu’il est urgent d’investir dans les Premières Nations, une population jeune et qui connaît une croissance rapide, ayant augmenté de 39,3 % au cours des dix dernières années.

« Ces statistiques constituent un témoignage incontestable du fait qu’il faut donner de l’espoir et des possibilités à notre population, qui est jeune et en pleine croissance, et qu’il faut l’appuyer au moyen d’investissements substantiels et soutenus pour assurer son avenir », a déclaré le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde. « Il est encore une fois évident que notre avenir est l’avenir du Canada et qu’un peuple des Premières Nations sain et fort est essentiel pour que le Canada soit sain et fort. L’âge moyen de notre peuple est de 30 ans et ces résultats démontrent qu’il est urgent d’investir de façon soutenue en éducation et en formation. Ils indiquent également qu’il faut se pencher sur les conditions socioéconomiques désolantes auxquelles notre peuple est confronté. Il s’agit là de la façon de libérer le potentiel inexploité dans l’intérêt des Premières Nations et de tous les Canadiens. »

Le rapport révèle qu’un quart des membres des Premières Nations vivent dans une maison qui nécessite d’importantes réparations, 44,2 % d’entre eux vivant dans des réserves. La surpopulation constitue un autre problème important puisque le quart des membres des Premières Nations vivent dans des logements surpeuplés, ce taux atteignant 36,8 % pour ceux qui vivent dans les réserves.

Le rapport révèle également que plus de 70 langues autochtones sont pratiquées à travers le Canada et qu’en tout, 260 550 personnes parlent une langue autochtone, soit une augmentation de 3,1 % depuis 2006. 

Le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, a mentionné : « Bon nombre des 70 langues toujours pratiquées peuvent survivre, mais aucune n’est en sûreté; ainsi, des interventions et du soutien pour toutes les langues et pour tous les âges sont nécessaires. Il est temps que la loi sur les langues autochtones assure la ‘‘préservation, la protection et la revitalisation’’ des langues des Premières Nations. »

L’APN est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

―30―

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse, bureau du Chef national
613 241-6789, poste 116
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857
agaron@afn.ca

Michael Hutchinson
Agent de communications
613 241-6789, poste 254
613 299-6330 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

Roy WhiteduckLe recensement de 2016 démontre que les priorités des Premières Nations sont urgentes, affirme le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde
Assembly of First Nations
    ×