Nouvelles

Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, souligne la veille Sœurs par l’esprit en demandant que des mesures soient mises en place immédiatement en vue de soutenir les femmes et les familles autochtones

on Octobre 5, 2017

Le 4 octobre 2017

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a souligné le 4 octobre, une journée où les veilles Sœurs par l’esprit se tiennent partout au pays en hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées, en demandant que des mesures soient mises en place immédiatement en vue de procurer sûreté, sécurité et justice aux femmes et jeunes filles autochtones, ainsi qu’à leur famille.

« Les femmes et les filles autochtones ont également le droit de vivre dans un milieu sûr et sécuritaire », a déclaré le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, qui participe à une veille aujourd’hui à Ottawa. « Le fait de mettre fin à la violence contre les femmes et les filles est une priorité au quotidien. Cet été, l’Assemblée générale des Chefs de l’APN a adopté une résolution demandant que le mandat et le procédé de l’enquête soient révisés et modifiés. Nous demandons que l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées adopte une approche de travail axée sur les familles. Nous demandons que des mesures, du soutien et des ressources soient mis en place immédiatement pour ceux et celles qui sont touchés pendant que l’Enquête poursuit son travail important. »

« Aujourd’hui, nous rendons hommage à nos filles, à nos sœurs, à nos tantes, à nos mères et à nos familles et nous les saluons. Nous manifestons notre amour et notre soutien envers les familles des femmes disparues et assassinées des Premières Nations. Je demande à tous les Canadiens et Canadiennes de se joindre à nous aujourd’hui en vue de soutenir le changement et la réconciliation. »

« Les femmes autochtones sont 4,5 fois plus susceptibles d’être assassinées que les autres femmes », a indiqué Denise Stonefish, Grand chef et présidente du Conseil des femmes de l’APN.  « Il est important de reconnaître que ces femmes laissent souvent derrière elles une famille et des êtres chers. Les veilles annuelles du 4 octobre continuent de soutenir les familles des Sœurs par l’esprit et elles viennent rappeler que la violence vécue par les femmes et filles autochtones doit cesser. Cette journée vise à rendre hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées et à se souvenir de nos Sœurs de partout. »

Tous les 4 octobre, les veilles Sœurs par l’esprit, présentées pour la première fois en 2006 par l’Association des femmes autochtones du Canada, se déroulent à l’échelle internationale en vue de rendre hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues ou assassinées et de favoriser la guérison des familles des victimes. En 2006, 11 veilles se sont tenues. En 2014, il y en a eu 216 et ce nombre continue de croître.

L’APN est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada.  Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

― 30 ―

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse, bureau du Chef national
613 241-6789, poste 116
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
agaron@afn.ca

Michael Hutchinson
Agent de communications
613 241-6789, poste 254
613 299-6330 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

Roy WhiteduckLe Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, souligne la veille Sœurs par l’esprit en demandant que des mesures soient mises en place immédiatement en vue de soutenir les femmes et les familles autochtones
Assembly of First Nations
    ×