Nouvelles

Le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, souligne la Journée mondiale de la prévention du suicide en misant sur « La culture pour la vie » afin de promouvoir la santé et le mieux-être

on Septembre 8, 2017

(Ottawa, ON) –2 – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, soulignera la Journée mondiale de la prévention du suicide, le 10 septembre, en misant sur la culture comme moyen de promouvoir la vie et le mieux-être, mettant l’accent sur la « promotion de la vie » plutôt que sur la « prévention du suicide ». Dans le cadre de cet effort, une campagne de médias sociaux intitulée « La culture pour la vie » sera mise sur pied afin d’encourager les jeunes des Premières Nations à communiquer la façon dont ils s’ouvrent à leur culture.

« À titre de peuples des Premières Nations, nous avons vécu de grandes souffrances, mais au fil de notre longue histoire, nos cultures, notre spiritualité et les connaissances de nos Aînés nous ont soutenus en nous apportant force, orientation et guérison, a déclaré le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde. Nous cheminons tous ensemble vers le mieux-être en rebâtissant les fondations de notre santé spirituelle, émotive, mentale et physique. Appuyons nos langues, appuyons nos traditions et appuyons-nous les uns les autres en vue de nous ouvrir à nos cultures. »

Le chef régional de l’Ontario, Isadore Day, président du Comité des Chefs sur la santé de l’APN, a déclaré que plusieurs dirigeants des Premières Nations œuvrent à éliminer le suicide dans leurs collectivités, un travail difficile qui exige une approche pangouvernementale et un effort de l’ensemble des collectivités.

« Aller à la rencontre de nos collectivités et encourager les gens à demander de l’aide lorsqu’ils en ont le plus besoin, voilà comment se concrétise La promotion de la vie, a indiqué le chef régional, Isadore Day. Plus nous pourrons créer de possibilités, de sécurité et de protection au sein de nos collectivités, plus nos peuples auront de l’espoir et plus ils choisiront la vie. Nos progrès les plus importants en vue de sauver des vies seront réalisés en accueillant à bras ouverts nos cultures et nos langues, et en renouant avec l’essence vitale de la terre. »

Cette année, l’APN a conclu un partenariat avec la Thunderbird Partnership Foundation et le First Peoples Wellness Circle afin de promouvoir « La culture pour la vie », une campagne dans les médias sociaux destinée aux jeunes des Premières Nations, qui les encourage à mettre en lumière la force que l’on peut tirer de la culture. Pour participer, les jeunes des Premières Nations ont été invités à envoyer des photos, des récits ou des vidéos avant le 10 septembre, en décrivant la façon dont ils s’appuient sur la culture pour promouvoir le mieux-être et la vie. Toutes les propositions peuvent être visionnées sur le site Web www.cultureforlife.ca/index_fr.html.

Carol Hopkins, directrice générale de la Thunderbird Partnership Foundation, a déclaré : « Ce que le Créateur nous a donné dès le début à titre de Premières Nations nous a été donné pour toujours et en tout temps – nos langues, nos cultures et les connaissances autochtones sont le fondement de ce qui nous procure de l’espoir pour demain, un sentiment d’appartenance au sein du monde, un sens de la vie et un but lié à ce que nous faisons. C’est à nous tous qu’il incombe de veiller à ce que les jeunes aient accès à tout ce qui leur donnera de l’espoir, un sentiment d’appartenance, un sens et un but. »

Dr Brenda M. Restoule, présidente du First Peoples Wellness Circle, s’est exprimée en ces mots : « La force et la résilience des peuples des Premières Nations se trouvent au sein même de notre culture, de nos langues et de notre perspective sur le monde. Tant nos pratiques culturelles et nos enseignements que nos cérémonies possèdent les vérités qui permettent de vivre une bonne vie, ou  » mino-biimadzawin  ». Lorsque nous nous ouvrons à notre culture, nous nous ouvrons aux connaissances de nos ancêtres. En tant que famille et collectivité, nous avons tous le devoir de soutenir les jeunes pour qu’ils s’ouvrent à leurs dons, à leurs forces, à leurs connaissances et à leur culture. En ayant tout cela, ils ont également l’espoir, l’appartenance, un sens et un objectif, qui sont les clés du mieux-être. »

L’APN est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada.  Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

La Thunderbird Partnership Foundation est un organisme national qui représente les Premières Nations du Canada en matière de mieux-être mental.  Suivez Thunderbird sur Twitter @ThunderbirdPF.
Le First Peoples Wellness Circle est un organisme national canadien qui représente les Premières Nations en matière de mieux-être mental. Suivez First Peoples sur Twitter @FPWellnessC.

Renseignements :

Jamie Monastyrski,
Attaché de presse, bureau du Chef national,
613 241-6789, poste 222,
343 540-6179 (cellulaire),
jamiem@afn.ca;

Alain Garon,
Agent de communications bilingue,
613 241-6789, poste 382,
613 292-0857 (cellulaire),
agaron@afn.ca;

Michael Hutchinson,
Agent de communications,
613 241-6789, poste 254,
613 299-6330 (cellulaire),
mhutchinson@afn.ca

Angie TurnerLe Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, souligne la Journée mondiale de la prévention du suicide en misant sur « La culture pour la vie » afin de promouvoir la santé et le mieux-être
Assembly of First Nations
    ×