Nouvelles

Le Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, donnera des conseils dans le cadre des négociations liées à l’ALENA pour veiller à ce que les Premières Nations aient une voix forte

on Août 3, 2017

Le 2 août 2017

(Ottawa, ON) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, siégera au comité de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) pour veiller à ce que les Premières Nations aient une voix forte pour défendre leurs droits, leurs titres et leurs compétences lors des négociations internationales à venir qui auront pour but de « moderniser » l’ALENA.

« Je participerai au comité pour représenter les intérêts des Premières Nations », a déclaré M. Bellegarde. « C’est la première fois que le Canada demande à un Chef national de l’APN de participer à un accord commercial international. Il est crucial que nous soyons entendus et représentés. Un accord, quel qu’il soit, doit reconnaître nos droits, nos titres et nos compétences. Notre participation permettra de veiller à ce que l’accord tienne compte des intérêts des Premières Nations et du pays tout entier. »

Le comité de l’ALENA, dont les membres ont été annoncés aujourd’hui, a comme mission de conseiller la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, tout au long des négociations liées à l’ALENA. M. Bellegarde a été invité la semaine dernière à participer au comité. Dans une lettre envoyée à la ministre le 1er août 2017, M. Bellegarde a indiqué être intéressé, à la condition que sa participation ne soit pas considérée comme un prétexte pour minimiser les responsabilités internationales, constitutionnelles et autres de la Couronne envers les Premières Nations.

La première rencontre du comité devrait avoir lieu au cours du mois d’août et il sera possible d’offrir des conseils avant et après chaque ronde de négociations. Le Canada, le Mexique et les États-Unis seront à tour de rôle l’hôte d’une ronde avant la fin de l’année. Il est prévu que les négociations durent jusqu’en 2019.

La résolution no 36 de l’APN, Relations commerciales des Premières Nations, a été adoptée lors de l’assemblée générale annuelle 2017 de l’APN la semaine dernière. Elle donne à l’APN pour mission de défendre le droit des Premières Nations de participer aux initiatives de nature commerciale ainsi qu’aux mécanismes existants, en vertu de la reconnaissance des droits inhérents des Premières Nations et des droits issus des traités, qui a été affirmée et qui est protégée par l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 et les lois internationales, et conformément aux droits inhérents des Premières Nations de négocier avec les nations de l’Amérique du Nord et du monde.

L’Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

―30―

Renseignements :

Jamie Monastyrski
Attaché de presse, bureau du Chef national
613 241-6789, poste 222
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
agaron@afn.ca

Michael Hutchinson
Agent de communication
613 241-6789, poste 254
613 299-6330 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

Roy WhiteduckLe Chef national de l’APN, Perry Bellegarde, donnera des conseils dans le cadre des négociations liées à l’ALENA pour veiller à ce que les Premières Nations aient une voix forte
Assembly of First Nations
    ×