Nouvelles

Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, souligne la Journée mondiale de l’environnement

on Juillet 16, 2017

Le 5 juin 2017 

Ottawa (Ontario) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, a souligné la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin et a rappelé à tous les contributions passées et actuelles des Premières Nations à titre d’intendants de nos terres. Il a également souligné que les Premières Nations doivent participer à toutes les initiatives visant à protéger, préserver et respecter l’environnement.

« La Journée mondiale de l’environnement est l’occasion de renforcer notre engagement à protéger Mère Nature et nos cours d’eau », affirme M. Bellegarde. « Notre planète est en crise. Alors que nous délaissons l’économie du carbone pour privilégier des sources d’énergie plus propres et plus vertes, toutes les discussions sur l’environnement au pays et sur la scène internationale doivent respecter et protéger nos droits, en plus de reconnaître notre savoir traditionnel. Nous sommes impatients de partager notre expérience et nos connaissances à l’occasion de la COP 23 en Allemagne plus tard cette année. Pour les Premières Nations, chaque journée est la journée de l’environnement. »

L’APN continue de jouer un rôle de chef de file en matière d’environnement et rencontre régulièrement des responsables du gouvernement fédéral et d’organisations internationales. Elle s’assure également de faire entendre le point de vue des Premières Nations dans le cadre des discussions et des exercices de planification et de mise en œuvre touchant les questions environnementales. Le Conseil des aînés de l’APN et le Comité consultatif sur le changement climatique et l’environnement (CCCCE) de l’APN ont rencontré la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Catherine McKenna, et d’autres hauts fonctionnaires pour discuter des examens environnementaux et législatifs à venir.

Selon le Chef régional des Territoires du Nord-Ouest de l’APN, Bill Erasmus, qui copréside le CCCCE, « toute démarche en matière d’environnement et de changement climatique doit respecter les traités, les titres et les compétences des Premières Nations, en plus de reconnaître nos responsabilités et nos territoires. Les peuples des Premières Nations sont les plus proches de la nature et les premiers à ressentir les conséquences des changements climatiques. Le Canada a donné son appui inconditionnel à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Celle-ci doit orienter toutes les décisions et toutes les activités, surtout à la lumière des développements au sud de la frontière. »

La Journée mondiale de l’environnement est célébrée partout dans le monde le 5 juin de chaque année. Le thème de cette année est « Rapprocher les gens de la nature ». 

 

L’Assemblée des Premières Nations est un organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l’APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

― 30 ―

Renseignements : 

Alain Garon
Agent de communications bilingue
613 241-6789, poste 382
613 292-0857 (cellulaire)
agaron@afn.ca 

Michael Hutchinson
Agent de communication
613 241-6789, poste 254
613 299-6330 (cellulaire)
mhutchinson@afn.ca

Jamie Monastyrski
Attaché de presse, bureau du Chef national
613 241-6789, poste 222
343 540-6179 (cellulaire)
jamiem@afn.ca

jordyLe Chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, souligne la Journée mondiale de l’environnement
Assembly of First Nations
    ×