Nouvelles

BULLETIN DU CHEF NATIONAL Janvier 2015

on Janvier 30, 2015

Meilleurs vœux pour la nouvelle année 

Salutations et bonne année à toutes et à tous sur toute l’Île de la Tortue. J’espère que vous avez toutes et tous profité de cette saison des Fêtes, entourés de votre famille et de vos amis. 

Mon objectif immédiat en tant que Chef national est de mettre en œuvre notre plan pour le changement, tel que selon vos priorités. Cette tâche requiert aussi bien l’édification de relations que la mise en place de nouveaux canaux de communications, à Ottawa et partout au pays. 

J’ai tenu des réunions clés avec le premier ministre Stephen Harper, le ministre d’AADNC, Bernard Valcourt, le ministre québécois chargé des affaires autochtones, Geoffrey Kelley, le chef de l’opposition officielle, Thomas Mulcair, le chef libéral Justin Trudeau, la chef du Parti vert, Elizabeth May, ainsi qu’avec plusieurs premiers ministres provinciaux. Je m’assure actuellement de faire part des priorités des Premières Nations aux dirigeants des divers gouvernements du Canada. 

Le Comité exécutif de l’APN a aussi tenu sa première réunion de 2015. Je continuerai de vous tenir informés de nos travaux. Je prévois organiser une rencontre avec les anciens Chefs nationaux, dans le cadre de ma tâche de réorienter nos efforts, ainsi que de revitaliser et restructurer l’APN. 

N’oubliez pas de consulter régulièrement notre site Web à www.afn.ca ainsi que les médias sociaux pour d’autres bulletins tels que celui-ci et divers comptes rendus. Si vous ne nous suivez pas encore sur Twitter, n’attendez plus et consultez @AFN_Updates et @AFN_Comms. Surveillez aussi notre page officielle Facebook.

 

Table ronde nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées – 27 février 2015 

Mettre fin à la violence envers les femmes et jeunes filles autochtones est une priorité pour les Premières Nations, et nous nous réjouissons de l’engagement des autres gouvernements de travailler avec nous pour garantir la sûreté et la sécurité de toutes et tous. Dans le but d’élaborer un plan d’action concerté pour sauver la vie de femmes et de jeunes filles autochtones, les organisations nationales autochtones et les gouvernements des provinces et des territoires se réuniront à Ottawa pour une discussion en table ronde le vendredi 27 février 2015. Le gouvernement fédéral a été invité à participer à cette journée importante de discussion. 

Les organisations nationales autochtones tiendront à Ottawa un rassemblement pour les familles, le jeudi 26 février 2015. De plus, une rencontre ouverte à tous sera organisée à l’université Carleton d’Ottawa le 27 février 2015, afin que toutes et tous puissent faire entendre leurs voix, exprimer leurs points de vue et proposer des solutions pour prévenir et éliminer la violence envers les femmes et les jeunes filles autochtones. De plus amples renseignements sur ces deux activités seront communiqués au cours du mois de février. 

L’objectif de cette table ronde nationale est de déterminer des solutions constructives et efficaces, ainsi que d’amorcer un dialogue continu et significatif afin de les mettre en œuvre pour parvenir à éliminer la violence envers les femmes et jeunes filles autochtones. 

Cette table ronde nationale n’est qu’une étape dans notre cheminement collectif vers la sûreté et la sécurité des familles des Premières Nations. Elle ne constitue pas la seule possibilité de dialogue et ne représente que l’un des volets de nos efforts de sensibilisation. Elle s’avère cependant une occasion tangible de réunir toutes les parties à la même table. C’est pourquoi nous pressons le gouvernement fédéral d’y prendre part, et c’est aussi pourquoi nous voulons recueillir vos opinions. 

L’APN a entendu vos préoccupations dans le cadre de forums et d’assemblées, ainsi que par l’entremise des médias sociaux. Nous avons entendu des victimes et des membres de leurs familles, qui ont courageusement partagé leurs récits. L’APN mettra de l’avant des priorités spécifiques et des recommandations en vue de l’adoption de diverses mesures, sur la foi des témoignages, des informations et des conseils que nous avons recueillis pendant plusieurs années, et qui ont été pris en compte dans le plan d’action national de l’APN pour éliminer la violence à l’encontre des femmes et jeunes filles autochtones. 

Nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour faire en sorte que cette table ronde soit utile. Nous tenons aussi à faire clairement comprendre qu’elle ne se substituera pas à nos appels en vue d’une Commission nationale d’enquête publique pour remédier aux causes profondes de la violence, et nous continuerons à exercer des pressions pour qu’une telle commission d’enquête soit mise sur pied. 

Pour plus de renseignements sur la Table ronde nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées, veuillez consulter www.afn.ca ou rendez-vous directement à http://www.afn.ca/index.php/fr/secteurs-de-politique/mettre-fin-a-la-violence.

Crédits personnels en éducation – Prolongement obtenu 

Le 17 décembre 2014, la Cour suprême de Colombie-Britannique a accordé un prolongement des délais relatifs aux crédits personnels en éducation pour les anciens élèves des pensionnats indiens. Le 8 janvier 2015, de nouvelles dates limites ont été arrêtées comme suit par la Cour : 

Formulaires de reconnaissance – NOUVELLE date limite : 9 mars 2015

Formulaires d’échange – NOUVELLE date limite : 8 juin 2015

Finalisation des paiements – NOUVELLE date limite : 7 août 2015

Tous les programmes et services d’éducation doivent être complétés au plus tard le 31 août 2015.

 

L’APN a insisté pour que soit accordé un prolongement des délais en raison des graves préoccupations administratives exprimées par les survivants des pensionnats indiens et les membres de leurs familles partout au pays, et nous poursuivons nos efforts pour que ces préoccupations soient prises en compte rapidement afin que les anciens élèves des pensionnats indiens puissent plus facilement bénéficier de ce programme. 

Le programme de crédits personnels en éducation constitue la dernière phase d’indemnisation des survivants des pensionnats indiens, tel que stipulé dans la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens (CRRPI) de 2007. Ce programme prévoit l’octroi d’un crédit ponctuel d’une valeur pouvant atteindre 3000 dollars, à être utilisé pour des programmes ou services éducatifs individuels ou de groupe dispensés par des organismes ou des groupes éducatifs approuvés, aux anciens élèves des pensionnats indiens ayant perçu le paiement d’expérience commune. La démarche à entreprendre pour bénéficier de ces crédits personnels a été annoncée en janvier 2014 et est administrée par Crawford Class Action Services. 

Si vous avez besoin d’assistance, veuillez communiquer avec l’APN ou consulter les ressources, liens et vidéos d’information affichés sur www.afn.ca ou rendez-vous directement à http://www.afn.ca/index.php/fr/credits-personnels

Pour obtenir directement plus de renseignements de la part de l’administrateur du programme, veuillez communiquer avec Crawford Class Action Services au 1-866-343-1858 ou consulter www.residentialschoolsettlement.ca

rdbrinkhurstBULLETIN DU CHEF NATIONAL Janvier 2015
Assembly of First Nations
    ×