Nouvelles

L’Assemblée des Premières Nations réitère son appel à la protection de nos eaux sacrées

on Novembre 18, 2013

Le 15 novembre 2013 

(Ottawa, Ont.) – Le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, nous rappelle à toutes et à tous aujourd’hui la responsabilité que nous a confiée le Créateur de préserver nos sources d’eau et de veiller à la protection de nos droits à l’eau, conformément aux principes énoncés dans la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Les Premières Nations ont droit à un consentement préalable, libre et éclairé en ce qui concerne leurs terres, leurs eaux et leurs mers côtières. 

« L’accès à l’eau à l’intérieur et au-delà des limites des territoires des Premières Nations est injustement limité et contrôlé en raison de permis détenus par des tierces parties. Cette situation est de plus en plus préoccupante alors que les rivières s’assèchent à cause du changement climatique et d’une utilisation industrielle accrue », a déclaré le Chef national Atleo. « Les Premières Nations n’ont jamais renoncé à leurs droits et responsabilités en matière d’eau et demeurent unies d’un océan à l’autre pour les revendiquer. Pendant des années, les Premières Nations ont attiré l’attention sur ce sujet et nous devons mieux protéger l’accès aux sources d’eau pour veiller à la santé et à la sécurité de nos citoyens. » 

« Les Premières Nations sont les responsables de la préservation des terres et l’eau est pour elles un cadeau sacré qui lie toutes les formes de vie », a pour sa part déclaré le Chef régional de l’APN pour le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve, Roger Augustine. « Au Canada, les eaux sont de plus en plus surexploitées, gaspillées et polluées par l’industrie et en raison de l’exploitation des ressources, de l’agriculture, de l’urbanisation et du changement climatique. Toutes les Premières Nations accordent beaucoup d’importance à l’eau, pratiquent des cérémonies sacrées pour s’assurer qu’elle soit respectée, et veillent à ce que ces cérémonies soient transmises d’une génération à l’autre. Les Premières Nations doivent être adéquatement consultées et leurs besoins doivent être pris en compte avant toute décision concernant leurs eaux dans les provinces et les territoires du Canada. » 

L’APN continue de militer pour la reconnaissance et le respect des droits, de la compétence, de la responsabilité et de l’accès à l’eau des Premières Nations. Une ébauche de Déclaration des Premières Nations sur l’eau a été présentée dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle 2013 de l’APN et sera soumise pour approbation complète à l’Assemblée extraordinaire des Chefs de décembre 2013. 

Vous pouvez prendre connaissance de la Déclaration nationale des Premières Nations sur l’eau à l’adresse suivante : http://64.26.139.40/uploads/files/water/afn-water-declaration.pdf

 

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l’APN sur Twitter : @AFN_Comms et @AFN_Updates.

 

-30-

 

Renseignements : 

Alain Garon, agent des communications bilingue de l’APN, 613-241-6789, poste 382, 613-292-0857 ou [email protected]

Jenna Young, agente des communications de l’APN, 613-241-6789, poste 401, 613-314-8157 ou [email protected].

Assembly of First NationsL’Assemblée des Premières Nations réitère son appel à la protection de nos eaux sacrées
Assembly of First Nations
    ×