Nouvelles

Des mesures urgentes sont requises pour les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo en Alberta

on Mai 12, 2011

Le 6 mai 2011

Des mesures urgentes sont requises pour les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo en Alberta – L’Assemblée des Premières Nations demande que le déversement d’hydrocarbures fasse l’objet d’une enquête indépendante

(Ottawa, ON) – La Première Nation de Little Buffalo dans le Nord de l’Alberta vit un désastre écologique et le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial de l’Alberta, le Alberta Energy Resources Conservation Board (ERCB) et Plains Midstream Canada doivent assumer leur responsabilité et prendre immédiatement des mesures afin de venir en aide aux citoyens de cette Première Nation. Les rapports révèlent un déversement de plus de 28 000 barils d’hydrocarbures à 30 kilomètres de la communauté crie de Lubicon.

« Nous avons attentivement surveillé l’évolution de la situation au cours des sept derniers jours et je suis très inquiet du manque de soutien envers les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo », a déclaré le Chef national Atleo. « Il est déraisonnable, et même dangereux, que les dirigeants du ERCB refusent d’envisager que les conséquences de ce désastre puissent affecter la santé des citoyens de Little Buffalo. L’école locale a déjà dû être fermée. Toutes les parties doivent travailler avec les dirigeants et les citoyens de la communauté en vue de prendre des mesures immédiates. »

Le 29 avril 2011, il a été estimé que 28 000 barils d’hydrocarbures s’étaient déversés près de la Première Nation de Little Buffalo, qui est située dans la région de la rivière de la Paix en Alberta. Plusieurs résidents, notamment des enfants, se sont plaints de nausées, de vertiges, de maux de tête, d’irritation oculaire et de douleurs à l’estomac. Ni le propriétaire du pipeline – Plains Midstream Canada – ni le gouvernement provincial n’ont rencontré les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo.

« Des décisions doivent être prises immédiatement et nous demandons également que cet incident fasse l’objet d’une enquête indépendante, dans le but de mettre en place des mesures d’urgence et des directives dans le cas de déversements d’hydrocarbures. Nous avons la responsabilité de protéger notre Mère la Terre, ainsi que les territoires de chasse et de trappage des Premières Nations. Des communautés plus sûres et plus saines constituent l’une des priorités que nous allons exposer au nouveau gouvernement fédéral. Une telle situation illustre clairement pourquoi des plans doivent être mis en place pour éviter de semblables désastres à l’avenir. »

Le Chef régional de l’APN en Alberta, George Stanley, et un agent indépendant de l’environnement ont survolé hier la région entourant la Première Nation Little Buffalo.

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

-30-

Renseignements :

Don Kelly, directeur des communications par intérim, Assemblée des Premières Nations
613-241-6789 (poste 334), 613-292-2787 (cellulaire) ou [email protected]

Jenna Young, agente des communications, Assemblée des Premières Nations
613-241-6789 (poste 401), 613-314-8157 (cellulaire) ou [email protected]

Alain Garon, agent des communications bilingue, Assemblée des Premières Nations
613-241-6789 (poste 382), 613 292-0857 (cellulaire) ou [email protected]

Le 6 mai 2011

 

Des mesures urgentes sont requises pour les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo en Alberta – L’Assemblée des Premières Nations demande que le déversement d’hydrocarbures fasse l’objet d’une enquête indépendante

 

(Ottawa, ON) – La Première Nation de Little Buffalo dans le Nord de l’Alberta vit un désastre écologique et le Chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, a déclaré aujourd’hui que le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial de l’Alberta, le Alberta Energy Resources Conservation Board (ERCB) et Plains Midstream Canada doivent assumer leur responsabilité et prendre immédiatement des mesures afin de venir en aide aux citoyens de cette Première Nation. Les rapports révèlent un déversement de plus de 28 000 barils d’hydrocarbures à 30 kilomètres de la communauté crie de Lubicon.

 

« Nous avons attentivement surveillé l’évolution de la situation au cours des sept derniers jours et je suis très inquiet du manque de soutien envers les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo », a déclaré le Chef national Atleo. « Il est déraisonnable, et même dangereux, que les dirigeants du ERCB refusent d’envisager que les conséquences de ce désastre puissent affecter la santé des citoyens de Little Buffalo. L’école locale a déjà dû être fermée. Toutes les parties doivent travailler avec les dirigeants et les citoyens de la communauté en vue de prendre des mesures immédiates. »

 

Le 29 avril 2011, il a été estimé que 28 000 barils d’hydrocarbures s’étaient déversés près de la Première Nation de Little Buffalo, qui est située dans la région de la rivière de la Paix en Alberta. Plusieurs résidents, notamment des enfants, se sont plaints de nausées, de vertiges, de maux de tête, d’irritation oculaire et de douleurs à l’estomac. Ni le propriétaire du pipeline – Plains Midstream Canada – ni le gouvernement provincial n’ont rencontré les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo.

 

« Des décisions doivent être prises immédiatement et nous demandons également que cet incident fasse l’objet d’une enquête indépendante, dans le but de mettre en place des mesures d’urgence et des directives dans le cas de déversements d’hydrocarbures. Nous avons la responsabilité de protéger notre Mère la Terre, ainsi que les territoires de chasse et de trappage des Premières Nations. Des communautés plus sûres et plus saines constituent l’une des priorités que nous allons exposer au nouveau gouvernement fédéral. Une telle situation illustre clairement pourquoi des plans doivent être mis en place pour éviter de semblables désastres à l’avenir. »

 

Le Chef régional de l’APN en Alberta, George Stanley, et un agent indépendant de l’environnement ont survolé hier la région entourant la Première Nation Little Buffalo.

 

L’Assemblée des Premières Nations est l’organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

 

-30-

 

Renseignements :

 

Don Kelly, directeur des communications par intérim, Assemblée des Premières Nations

613-241-6789 (poste 334), 613-292-2787 (cellulaire) ou [email protected]

 

Jenna Young, agente des communications, Assemblée des Premières Nations

613-241-6789 (poste 401), 613-314-8157 (cellulaire) ou [email protected]  

 

Alain Garon, agent des communications bilingue, Assemblée des Premières Nations

613-241-6789 (poste 382), 613 292-0857 (cellulaire) ou [email protected]

 

rdbrinkhurstDes mesures urgentes sont requises pour les citoyens de la Première Nation de Little Buffalo en Alberta
Assembly of First Nations
×